Allo la lune ? Ici Paris !
Auto portrait d’Hervé Scott Flament aka Shere Khan

Prenez quelques contes intergalactiques où rodent quelques monstres romantiques et autre savants fous, ajoutez-y un soupçon de rockabilly, et verser quelques gouttes de rock glitter, vous obtenez la recette du groupe Ici Paris.

Déclaré coupable d’avoir sorti l’un des meilleurs albums de rock français en 1982 avec le somptueux « Allo le monde … », soupçonné par ailleurs d’avoir été les petits protégés des Ramones (pour qui ils ont assuré plusieurs premières parties) Ici Paris après un dernier 45t d’anthologie « Maman je ne veux plus aller à l’école » chantée par la belle Anicée Alvinéa, avait littéralement disparu de la circulation.

Presque 30 plus tard, l’impensable se produit : l’indomptable Shere Kann, véritable homme orchestre du groupe, se décide enfin et réactive le vaisseau Ici Paris…

Anicée nous ayant quitté, c’est sa fille Azadée qui reprend le rôle de sa maman.
Parfaite dans son rôle de princesse conteuse d’histoire romantico/maléfiques, elle embarque avec elle Jeronimo (guitare) et Elsa (clavier). Tout ce petit monde embarque donc dans le vaisseau pour y rejoindre le célèbre capitaine Mystère toujours derrière ses fûts.

À l’écoute des nouveaux titres on est en droit de se demander si le temps ne se serait pas suspendu tellement le groupe reprend les choses à l’endroit même où il les avait laissées.

Hervé Scott Flament

Fermer le menu